Topic-icon Quatrozième Nuit Debout en Montagne Noire (12 Août 2016)

Plus d'informations
il y a 2 ans 10 mois #215 par La lama
14ième Nuit Debout en Montagne Noire (12/08/2016) – Compte-rendu.
SONGES D’UNE NUIT D’ETE
Cabrespine ; la lumière s’atténue doucement et les montagnes alentour en semblent plus présentes. Nous sommes une douzaine, assis sur ou devant le banc de pierre où se blottissaient les anciens sur la place du village. Nous : quelques habitués ainsi que de nouvelles personnes venues d’autres horizons. Tout au long de la soirée, de petits groupes viendront butiner les échanges et nous apporter leur soutien. On nous pose des questions :
Comment faites-vous pour motiver les gens à venir à Nuit Debout ?
Quels moyens a-t-on pour faire bouger les choses ?
Quelles sont les alternatives à la démocratie dite « représentative »,
On tombe d’accord sur le fait que Nuit Debout est un temps de cohésion sociale, vu qu’en Montagne Noire il n’y a plus (ou presque plus) de cafés, d’écoles, de commerces…
L’EAU
Nous reprenons la discussion entamée depuis deux Nuit Debout, relative à la municipalisation de l’eau. Les grosses entreprises comme Véolia par exemple sont intéressées par la revente de l’eau potable, « l’or blanc », mais bien moins par l’entretien des réseaux de distribution !… Il y a donc beaucoup de déperdition d’eau potable à cause des fuites ! L’eau est alors facturée plus cher pour combler le manque à gagner. Jany et Jean-Pierre ont assisté début Août à une conférence à Couiza sur la remunicipalisation de l’eau : il s’avère que les villages qui géraient l’eau en régie municipale puis qui ont privatisé (et signé un contrat) ne peuvent plus faire marche arrière (ceci est similaire aux règles du TAFTA « Transatlantic Free Trade Agreement » en quelque sorte).Par contre l’Agglo (voir compte-rendu précédent), décide elle, si elle veut salarier des personnes pour la gestion du réseau d’eau ou bien si elle s’adresse à des privés (en gros 30% plus chers). Il en ressort, en ce qui concerne l’eau des villages, qu’il faudrait travailler au niveau de l’Agglo (à approfondir : où en est le processus de passation de la compétence entre les villages et l’Agglo ? Existe-t-il déjà des contrats avec les privés ou non ? Lesquels ? Qui est l’interlocuteur à ce sujet, à l’Agglo ? (l’aggl’ eau). Si vous pouvez trouver des réponses, nous sommes preneurs. Pascale nous signale qu’une mobilisation à ALET a besoin de soutien. Alet, généreuse source d’eau minérale, qui pourrait alimenter la moitié de l’Aude en eau potable (400m3/s) risque d’être privatisée. Les habitants d’Alet « ne veulent pas voir Nestlé ou autre et ses usines d’embouteillage débarquer » et rafler la mise. Jany parle d’un « protocole d’embrouilles » : des lois européennes sur l’épuration de l’eau ont été imposées. Les communes n’ont pas les moyens de financer les stations d’épuration, les financements viennent en conséquence de privés et on se retrouve piégés : un bien commun, vital se retrouve privatisé ! Patricia fait remarquer que la commission de Bruxelles qui prend ce type de décisions, n’est pas élue par les citoyens !
LES CERCLES DE SILENCE
Je me suis rendue le 13 Août au cercle de silence de Mazamet. Les cercles de silence (voir précédent CR) dénoncent les conditions indignes d’accueil faites aux migrants en France. Ils dénoncent les centres de détention aux conditions carcérales, la séparation des parents et des enfants, la criminalisation de l’étranger, les droits fondamentaux qui sont bafoués à nos frontières, sur notre territoire, en Europe et ailleurs. Le réseau « Migreurop » « tient solennellement à réaffirmer que le respect des droits et de la dignité humaine exige que cesse toute forme d’enfermement et de ghettoïsation des personnes exerçant leur droit à quitter leur pays. » (Extrait du tract distribué sur le marché). Le prochain cercle de silence aura lieu à Mazamet le Samedi 10 Septembre de 10h30 à 11h30 (près du marché, en face de la banque populaire). C’est très émouvant, le silence comme mode d’expression public, a un impact sur les gens. Peut-être peut-on y aller ensemble la prochaine fois ? Contact cercle de silence : Eric Vergniol 05 67 27 34 67 ou P. Kappel 09 50 15 14 75.
LA COOPERATIVE INTEGRALE
Nous demandons à Jean-Pierre de nous expliquer plus avant ce qu’est la coopérative de MARINALEDA. Marinaleda est un village d’Andalousie qui fonctionne de façon autogérée depuis 30 ans. Les habitants ont lutté pour obtenir des terres qui appartenaient à un grand propriétaire terrien, afin de mutualiser les ressources, le savoir-faire et répartir équitablement la production entre les habitants. Tout le monde touche le même salaire. Des assemblées générales ont lieu tous les jours pour prendre en commun les décisions concernant le village. 80 % des voix sont nécessaires pour adopter une décision et ça marche ! Tous les habitants peuvent participer à ces AG. Des expériences similaires de coopérative intégrale sont expérimentées en Catalogne : ces villages s’affranchissent de l’état et se rapprochent de l’objectif anarchiste d’entités autogérées (à approfondir, si vous trouvez des infos, ne manquez pas de les mettre sur le blog). Patricia, à propos du fonctionnement coopératif explique qu’il existe des coopératives de patrons qui mutualisent leurs employés pour répondre aux besoins des entreprises (piégeux ?)

Puis nous évoquons divers types d’expériences coopératives comme « la Belle Aude » (anciennes glaces Pilpa, lire le livre de Yannick Amossé) qui est un exemple vivant et actuel d’une structuration autogérée et coopérative connaissant le succès (pensez-y si vous achetez des glaces !) Comme quoi les songes des nuits d’été ne font pas que fondre au soleil !
Prochaine « Nuit Debout en Montagne Noire » (la 15ième)
VENDREDI 2 SEPTEMBRE 2016 à 20h30
Lieu à déterminer, dans votre village ? On est preneurs ! Faites-le nous savoir rapidement, merci !

Info : VISA POUR L’IMAGE, c’est du 27 Août au 30 Septembre, à Perpignan : nombreuses expos, toutes gratuites de Photo-journalisme, à ne pas manquer !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: philbarbier, Ctof

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 10 mois #219 par Ctof
"Bien commun de l'humanité", à Roquevaire, l'eau est quasi-gratuite !
À engranger... positivr.fr/eau-gratuite-roquevaire-france/
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jp.pedregosa, philbarbier

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 10 mois - il y a 2 ans 9 mois #232 par Bernadette
A Lespinassière ....
Pour ceux qui ont le temps le dossier de notre combat avec l'agglo pour garder notre eau en régie directe.... jusqu'à quand ?
Eau à Lespi
Dernière édition: il y a 2 ans 9 mois par jp.pedregosa.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.100 secondes